Test immunologique et procréation | IVF Spain

ImMAP

ImMap (test immunologique)

Si vous vous êtes soumis à plusieurs traitements de fertilité mais que ces derniers ont abouti en échecs d'implantation (l'embryon n'arrive pas à s'implanter correctement dans l'endomètre) ou en fausse-couches à répétition (trois grossesses ou plus interrompues), un examen immunologique spécifique vous est tout particulièrement indiqué.

Les tests immunologiques cherchent à identifier la cause de ces échecs d'implantation ou fausses-couches lorsque la qualité embryonnaire et/ou endométriale ont déjà été exclus. En effet, il existe des études montrant que les facteurs immunologiques, comme par exemple une réponse trop forte du système immunitaire maternelle, peuvent nuire au bon développement de l'embryon au sein de l'utérus. C'est pourquoi, ces examens bien spécifiques sont nécessaires afin d'obtenir un diagnostic précis sur ce sujet.

Comment
effectue-t-on un test immunologique?

Le test immunologique d'IVF-Spain, appelé InMunology Map, se fait par le biais d'une biopsie endométriale en phase lutéale du cycle (après ovulation) pour le diagnostic et par prises de sang pour le suivi de la immunothérapie.

Les échantillons obtenus lors de la biopsie sont analysés par cytométrie en flux. Cette technologie biophysique permet de détecter les marqueurs immunologiques et d'en faire une évaluation quantitative cellulaire.

Si les résultats de ce test immunologique montrent un niveau anormal de cellules immunitaires, il existe plusieurs solutions d'immunothérapie et nous offrirons celle qui s'adaptera le mieux à chaque patiente. Cela améliorera ses probabilités d'implantation de l'embryon et d'avoir, par la suite, une grossesse à terme.

Parler avec l'une de
nos coordinatrices