Blog
IVF-Life Donostia, Reproducción asistida, Fertilidad, PMA, Don de sperme

Un guide pour les femmes célibataires: la PMA et le don de sperme en Espagne

Dans un voyage de courage et de détermination, Bijou Bulindera, maman en solo, coach et auteure, nous partage son expérience.

Découvrez l’émouvante histoire de Bijou Bulindera, mère célibataire, coach et auteure, qui nous guide dans le monde de la PMA. Bijou et la Dre. Elisa Perez, gynécologue spécialisée en fertilité au sein de IVF Donostia, abordent ce thème crucial pour nombreuses femmes célibataires qui, par choix ou par dépit, veulent se lancer dans la PMA pour devenir maman.  

L’histoire de Bijou, marquée par la persévérance et une volonté inébranlable de devenir mère, est un témoignage vivant des défis, des doutes, mais aussi des joies de la maternité en solo. Sa narration authentique est complétée par l’expertise de la Dre. Perez, qui explique le processus technique du don de sperme.  

Ensemble, elles livrent un message positif et encourageant, affirmant que chaque chemin vers la maternité est unique, valide et mérite d’être exploré. 

L’histoire de Bijou Bulindera, la perséverance et la volonté d’être maman

PMA, fertilité, concevoir en solo, IVF-Life Group

En tant que femme célibataire, comment s’est passée ton expérience en PMA?

B.B. Mon parcours n’a rien de particulier, c’est le parcours de milliers d’autres femmes. C’est le parcours d’une femme qui a vécuen couple pendanttrois ou quatreans, avec quelqu’un qui avait envie de continuer à vivre sa vie et de ne pas avoir des enfants tout de suite.   

Après la rupture avec mon conjoint, j’ai alors commencé à faire des tests de fertilité et j'ai découvert que ma fertilité était très basse et qu'il fallait agir tout de suite”

J’ai deux enfants issus de la PMA avec don de gamètes et aucune histoire ne se ressemble. Pour mon ainé, j’ai eu recours à l’IAD (Insemination avec sperme de donneur) avec la chance du débutant en un seul essai, mais pour ma fille, après un échec d’IAD, je me suis immédiatement tournée vers la FIV car je n’étais plus très jeune et ne voulais pas perdre de temps. J’ai interrompu la FIV à cause de la pandémie COVID que j’ai repris 4 à 6 mois plus tard. 

Comment cette expérience a changé ta vie?

B.B. Cette expérience de maman solo a changé completement ma vie. Cette expérience m’a donné envie de partager mes doutes, mes peurs, mais aussi ma force et l’envie d’aider d’autres femmes qui sont dans le même questionnement que moi. C’est pour cette raison que j’ai écrit un livre. 

Si c'était à refaire, je referais exactement la même chose"

Je peux être maman sans compagnon, ou je peux être maman sans forcément m’obliger à être avec un partenaire qui ne me correspond pas. Vus les circonstancesj’ai décorréler le projet de bébé et le projet de coupleJ’ai fait le projet différemment. Étant dans l’urgence, j’ai donné la priorité à mon horloge biologique, et la vie amoureuse viendra par la suite.  

Tu as écrit un livre autobiographique, pourrais-tu nous le décrire en quelques lignes?

B.B. « Concevoir en solo, croire en sa capacité d’être mère » est un livre autobiographique qui m’a permis de m’ouvrir aux autres, de représenter toutes les femmes qui sont comme moi, désireuses d’être mamans, quelle que soit leur origine, leur race, leur parcours professionnel ou amoureux. Elles sont seules. Elles sont célibataires par choix ou par dépit. Et on a tous un point en commun: le fait de vouloir être maman. 

Ce n'est pas un roman, c’est la réalité de ma vie.”

Le livre raconte pas à pas tous mes questionnements psychologiques avant de prendre la décision, et tout le parcours du combattant pour trouver l’information et la bonne clinique. Et puis, j’ai mis en deuxième partie les étapes, comme “un guide de la maman solo” jusqu’aux deux ans de mon enfant, en y incluant les analyses médicales, les piqûres, la reprise du travail, la reprise de la vie amoureuse pour illustrer une vie complète.  

Ce parcours est tellement difficile, on se sent seule et isolée. Donc pour moi, c’est important de partager mon expérience avec les autres, pour qu’elles se sentent moins seules et notamment, au travers du groupe d’échange créé sur Facebook, nous sommes une famille. 

Que dirais-tu à une femme célibataire qui doute de se lancer dans un traitement de fertilité?

B.B. Je lui dirais qu’on ne peut pas être sûres à 100%. Le doute pour moi est constructif. Donc, c’est un bon départ d’avoir des doutes, ça nous permet de nous poser les bonnes questions.

La voix de l’experte, une perspective professionelle de notre spécialiste en PMA

IVF-Life Donostia, Reproducción asistida, Fertilidad, PMA, Don de sperme
Dre. Elisa Pérez Larrea, Directrice Médicale à IVF-Life Donostia

Nous nous sommes entretenus également avec la Dr Elisa Perez, directrice médicale et gynécologue spécialiste en fertilité chez IVF-Life Donostia qui nous parle du don de sperme en détails à IVF-Life Donostia, une clinique à taille humaine près de la frontière française, qui est reconnue pour son expérience, ses résultats et ses traitements personnalisés. 

Pour rappel, le don de sperme est destiné aux patients qui ne parviennent pas à obtenir une grossesse avec leurs propres gamètes (spermatozoïdes), soit en raison de la mauvaise qualité de ces derniers, soit en raison de son absence, comme c’est le cas pour les femmes seules ou les couples de femmes. 

Comment est sélectionné le donneur de sperme en Espagne?

E.P. Les donneurs de sperme en Espagne sont des hommes généralement entre 18 et 35 ans, sans antécédents de maladies graves personnels et familiaux. Ils sont également soumis à une étude très exhaustive d’analyses de santé générale, psychologiques et psychiatriques, génétiques, d’infections et sur la qualité séminale.  Si tous ces résultats se situent dans la fourchette normale, l’homme peut alors devenir donneur.  

Il est sélectionné sur la base des caractéristiques physiques de la receveuse, c’est-à-dire de la femme qui va faire le traitement de PMA, de sorte que l’on recherche un donneur qui ressemble physiquement à la future femme enceinte. Le don en Espagne se caractérise également par le fait qu’il est anonyme et altruiste. 

Comment est organisé ce traitement au sein de la clinique IVF-Life Donostia?

E.P. Tout commence par un premier contact au cours duquel des tests de base sont demandés. Il est suivi d’une consultation médicale (en ligne ou sur place)  où un gynécologue évalue le dossier de manière personnalisée en fonction des caractéristiques de chaque patiente, de leurs antécédents médicaux, familiaux et des résultats des examens effectués. 

À ce moment-là, avec un diagnostic clair et personnalisé, le traitement le plus approprié est expliqué, ainsi que les taux de réussite, les délais et le processus. À partir de cet instant, lorsque nous avons la confirmation du patient, tout le traitement s’organise: le plan médical, ordonnance, devis, consentement, la fiche de phénotype, etc. Une coordinatrice francophone vous sera assignée pour assurer votre suivi  jusqu’au troisiéme mois de grossesse.            

L’enfant pourrait-il me ressembler même avec l'utilisation du sperme de donneur?

E.P. L’embryon subira pendant la grossesse des modifications épigénétiques qui dépendent de l’environnement maternel et qui conditionneront l’activation de certains gènes et pas d’autres, ce qui explique qu’en fin de compte, les enfants issus de dons, qu’ils soient de sperme ou d’ovules, ont tendance à ressembler à leur mère. 

Quel conseil donnerais-tu à une femme célibataire en doute de se lancer dans la PMA?

E.P. Mon conseil aux femmes célibataires qui envisagent la maternité serait de ne pas avoir peur et de se rendre dans une clinique spécialisée. La maternité nous donne une force et une énergie que nous ne soupçonnions pas, et vous serez en mesure d’élever parfaitement l’enfant tant désiré. 

La maternité en solo : surmonter les doutes et célébrer la force des mères célibataires

Dans cette passionnante discussion, Bijou Bulindera et la Dre. Elisa Perez nous ont éclairés sur l’univers de la PMA pour les femmes célibataires et le don de sperme en Espagne.  Bijou, à travers son expérience personnelle, a mis en lumière la complexité du parcours, tout en réaffirmant l’importance de rester fidèles à soi-même et à ses désirs. Son histoire est un exemple de persévérance et d’indépendance, prouvant qu’il est tout à fait possible d’être une mère comblée sans avoir un partenaire à ses côtés. 

D’autre part, la Dre. Elisa Perez a mis l’accent sur l’aspect technique du don de sperme, décrivant en détail la sélection rigoureuse du donneur et l’attention personnalisée qui caractérise la clinique IVF-Life Donostia.

Il n’y a pas une seule façon d’être mère. Chaque chemin est différent, unique et valide. N’ayez pas peur, cherchez des informations, écoutez des témoignages, et surtout, croyez en votre capacité à être mère. Votre rêve de maternité mérite d’être poursuivi, quel que soit le chemin que vous choisissez pour y parvenir. 

N’hésitez pas à remplir le formulaire de contact en cliquant ici ou sur cette image, et profitez d’une remise spéciale. Une coordinatrice vous recontactera dès que possible.

Dr. Elisa Pérez Larrea

Dr. Elisa Pérez Larrea, diplômée en médecine et chirurgie de l’Université de Saragosse en 2009, est experte en obstétrique et gynécologie. Après s’être spécialisé à l’Université d’Oviedo en 2014, le Dr. Pérez Larrea est une experte en reproduction humaine grâce à son master obtenu à l’Université Complutense de Madrid en 2012.