Blog

Souscrire






Oui, j’ai lu et j’accepte les Mentions légales*

L’épigénétique
Autres contenus

Le rôle de l’épigénétique dans un traitement de réception ovocytaire

Beaucoup de patientes ont dû affronter le deuil génétique qui se produit lorsque qu’il faut renoncer à ses propres gamètes. Ce deuil génère peur et frustration chez certains couples. Cependant, cette question comprend un champ encore méconnu mais très intéressant pour nous spécialistes de la fertilité, l’épigénétique.

PGT-A
Autres contenus

PGT-A : Le Test Génétique Pré-implantatoire

Que sont les aneuploïdies ? Quelles maladies peut déceler le test PGT-A ? Est-il nécessaire de commencer un traitement de fertilité pour réaliser ce test ? Il existe trois variantes du PGT-A, selon l’altération qu’il faut détecter. Dans cet article, nous parlerons du PGT-A : Test génétique préimplantatoire pour détecter les aneuploïdies.

Traitements de fertilité

Adénomyose, une possible cause d’infertilité chez la femme

Il y a à peine quelques années, la connaissance que nous avions de l’adénomyose était minime. Malgré cela, cette maladie était connue pour être liée à des saignements abondants, de fortes douleurs menstruelles ainsi qu’une taille de l’utérus plus grande que la norme. À ce jour, grâce aux avancées techniques échographiques, les experts ont plus de facilités pour la diagnostiquer. Cette altération utérine peut générer des problèmes de fertilité chez les femmes en gênant le processus d’implantation embryonnaire qui peut aboutir à des échecs d’implantation récurrents.

Foire aux questions

Endométriose et grossesse

 Savez-vous que l’endométriose est l’une des raisons pour lesquelles les femmes ne peuvent pas tomber enceinte. Les douleurs menstruelles dont souffrent de nombreuses femmes cachent une maladie silencieuse qui dans 30% à 50% des cas peut provoquer l’infertilité.

Autres contenus

Hystérosalpingographie : Premiers pas pour identifier l’infertilité féminine

L’hystérosalpingographie (HSG) est l’un des principaux examens permettant de diagnostiquer les causes de l’infertilité féminine. Aussi connue comme histérogramme, utérosalpingographie, utérotubographie ou tout simplement par son sigle HSG, cet examen nous permet de donner une vision interne de la forme de l’utérus et d’analyser la perméabilité des trompes de Fallope de la patiente. À l’aide d’un liquide contrasté et iodé, administré grâce à une canule à travers l’utérus, le radiologue capte des images pour vérifier comment le liquide passe par le cervix, l’utérus et les trompes de Fallope. L’objectif de cet examen consiste à découvrir de possibles anomalies pouvant expliquer

Labor einer Kinderwunschklinik
Autres contenus

Voici comment nous créons la vie dans un laboratoire de clinique de fertilité

Tubes stérilisés, pipettes en verre ou plaques de Petri sont autant d’instruments de travail dont dispose un embryologue au sein d’un laboratoire de clinique de fertilité. Ce lieu où se crée la vie, est le seul endroit interdit d’accès aux patients ce qui est normal, au vu des conditions environnementales nécessaires pour y parvenir. C’est très probablement pour cette raison que cette partie de la clinique suscite le plus d’intérêt auprès des patients d’IVF Spain. Nous avons voulu ouvrir les portes de notre laboratoire, au sens figuré bien sûr, et sans mettre en danger le processus de travail, en interviewant

Foire aux questions

Ponction ovarienne: Tout ce que vous devez savoir sur l’extraction des ovules

Beaucoup de femmes ont peur de la ponction ovarienne, un moment décisif dans leur traitement de fertilité. Beaucoup de doutes surviennent comme : Est-ce que j’aurais mal ? Aurais-je des effets secondaires ? Comment dois-je me préparer au jour de l’intervention ? Chez IVF-Spain nous répondons dans cet article à toutes vos questions pour éviter les doutes et les peurs sur cette étape importante dans les différents traitements de Reproduction Assistée qu’offrent nos clinique. 

Traitements de fertilité

Hygiène de vie et traitement de PMA

Durant tout le processus d’un traitement de fertilité, comme par exemple une fécondation in vitro, avec ou sans l’aide d’un don d’ovocytes, les émotions des patients sont mis à rude épreuve. Savoir que la réussite d’un traitement de PMA, depuis la stimulation au bon développement d’une grossesse, en passant par la fécondation et l’implantation d’un embryon, dépend de tellement de facteurs que les patients ne peuvent pas contrôler, n’est pas toujours facile à gérer.