Blog

implantation bleeding

Saignement d’implantation ou règles?

Le saignement d’implantation est assez fréquent : une femme sur trois présente un saignement d’implantation entre la première et la deuxième semaine de grossesse. En fait, pour certaines d’entre elles, il peut s’agir d’un signe caractéristique de la grossesse.

Cependant, il peut aussi être confondu avec les saignements du début des menstruations. C’est pourquoi l’incertitude et la préoccupation sont souvent présentes lorsqu’une femme en quête de grossesse est confrontée à ce symptôme. 

Pour éviter une telle angoisse, il est important de pouvoir différencier les types de saignement et d’interpréter la signification de chacun d’eux. 

Qu'est-ce que le saignement d'implantation ?

Pendant les premières semaines de grossesse, l’utérus est fortement irrigué, ce qui veut dire qu’il saigne plus facilement. Lorsque l’embryon adhère à l’endomètre, il peut rompre certains des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne de légers saignements vaginaux.

Il convient de noter que pas toutes les femmes enceintes présentent des saignements d’implantation, et que si vous les présentez une fois, il n’est pas certain qu’ils se répètent lors de toutes vos grossesses. 

Le saignement d’implantation ne signale pas que le processus ait été problématique ou violent. Il reflète simplement que la connexion entre l’embryon et le tissu endométrial s’est parfaitement déroulée pour assurer l’échange nécessaire de nutriments pendant la gestation. 

 

Quand est-ce que le saignement d'implantation se produit ?

Entre 5 et 6 jours après la fécondation, l’embryon arrive dans l’utérus avec la mission de s’implanter dans l’endomètre, pour donner lieu à une grossesse.  

Ce dernier processus se déroule approximativement entre le 7e et le 12e jour après la fécondation. C’est pourquoi ce léger saignement peut être confondu avec le début des menstruations. 

 

Comment faire la différence entre le saignement d'implantation et les règles ?

Il est difficile de différencier les saignements d’implantation et les menstruations en fonction de leur date, mais il existe des caractéristiques qui varient entre les deux, ce qui peut nous aider à les identifier. 

La table suivante montre les différences entre le saignement d’implantation et la menstruation. 

saignement d'implantation ou règles
saignement d'implantation ou règles

D’autre part, il ne faut pas omettre le fait que le saignement d’implantation implique la présence d’une grossesse. Ainsi, si dans les jours qui suivent le saignement, on ressent des symptômes comme la sensibilité des seins, des nausées à certains moments ou de la fatigue, on peut en déduire que le saignement correspond à l’implantation de l’embryon 

Comment confirmer que vous êtes enceinte ?

Si vous présentez un saignement que vous n’arrivez pas à identifier, restez calme et laissez passer quelques jours pour que les choses s’éclaircissent. Si vous êtes enceinte, le passage du temps va, d’une part, permettre l‘apparition des symptômes de la grossesse. Mais vous pouvez aussi faire un test de grossesse urinaire qui, ayant laissé passer un certain temps, est moins susceptible d’être un faux négatif. 

Enfin, un paramètre qui permet de se rassurer est le taux de l’hormone hCG, également appelée Beta-hCG, qui est sécrétée par l’embryon lorsqu’il s’implante dans l’utérus. Pour analyser les niveaux de cette hormone, une analyse de sang est nécessaire.   

Comment doit-on procéder ?

Bien qu’il ne faut pas s’énerver ni prendre de mesures particulières, si vous avez des doutes sur vos saignements vaginaux, il vaut mieux consulter votre gynécologue. Il sera en mesure de répondre à vos questions mieux que quiconque et vous donnera les directives à suivre.  

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe : nous sommes toujours à votre disposition.

über 40 schwanger

Être mère après 40 ans ?

Retarder la maternité est une réalité de plus en plus fréquente. Il s’agit de l’une des décisions les plus importantes dans la vie d’une femme,

Leer Más >>