Blog

pourquoi est-ce que je n’arrive pas à tomber enceinte

Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à tomber enceinte?

Article supervisé par l’équipe médicale de la clinique IVF-Life

Rester optimiste quand on essaye d’être maman et que l’on n’y arrive pas, c’est compliqué. L’espoir et l’attente d’un test positif, les rendez-vous médicaux, essayer encore et encore sont synonymes de montagne russe de sensations fortes et parfois destructives. On s’interroge souvent: “Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à tomber enceinte?” Et la réponse est que la fertilité peut être affectée pour de nombreuses raisons.

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’une grossesse implique les deux membres du couple. Or, lorsque l’heureux évènement se fait attendre, la femme se demande pourquoi elle n’arrive pas à tomber enceinte, assumant souvent seule la responsabilité, alors que ce n’est pas comme ça que ça marche.

La question que devraient d’abord se poser les couples qui souhaitent avoir un enfant est: “combien de temps devons-nous attendre avant de commencer à nous inquiéter et que faire?” Dans cet article, nous revenons sur les possibles causes d’infertilité et nous verrons quoi faire si nous n’arrivons pas à tomber enceinte.

Connaître les jours fertiles afin de savoir quand essayer de tomber enceinte

Très important lorsqu’on souhaite avoir un enfant: connaître ses jours fertiles. Or, certaines femmes ne maîtrisent pas du tout leur propre cycle ou ne savent pas quels jours elles sont en train d’ovuler. Il est donc tout d’abord primordial de connaître sa période d’ovulation.

Normalement, l’ovulation se fait entre 13 et 15 jours avant le début de chaque cycle et son processus se fait sur deux ou trois jours. Cependant, comme pour l’arrivée des règles, le moment de l’ovulation peut varier d’un cycle à un autre, d’une femme à une autre, et il est parfois même possible de ne pas ovuler.

Il faut également souligner que vous pouvez tomber enceinte même si vous avez eu des relations sexuelles avant l’ovulation. En effet, les spermatozoïdes survivent de 48 à 72 heures dans le corps d’une femme, ce qui veut dire que si vous avez eu des relations sexuelles non-protégées deux ou trois jours avant l’ovulation, les spermatozoïdes peuvent être en train “d’attendre” l’ovule et le féconder.

Quand prendre rendez-vous avec un spécialiste en fertilité?

Une autre grande question est “quand doit-on commencer à se faire aider?” Doit-on consulter le plus tôt possible ou bien est-ce ne vaut mieux pas attendre au lieu de se mettre la pression tout de suite? Dans ce cas-là, la réponse est claire: tout depend de l’âge de la femme. À IVF-Life, nous recommandons de consulter un spécialiste en PMA après une année de relations sexuelles régulières non-protégées si la femme a moins de 35 ans et après six mois seulement à partir de 35 ans.

Infertilité féminine: l’âge de la femme

L’âge est le facteur qui a le plus d’impact sur la fertilité de la femme. En effet, à partir de 35 ans, sa réserve ovarienne et la qualité de ses ovocytes restants baissent considérablement et rapidement. La femme a donc de plus en plus de mal à tomber enceinte naturellement ou à avoir une grossesse à terme, car cette baisse de qualité ovocytaire se traduit souvent par des anomalies chromosomiques dans les ovules et embryons.

Effectuer un bilan de fertilité est donc une des premières choses à faire. Cela vous permettra, entre autres, de déterminer votre niveau d’AMH (hormone antimüllérienne) qui est produite par les follicules en développement, à l’intérieur desquels se trouvent les ovocytes.

Tout savoir sur la réserve ovarienne

Pourquoi je ne tombe pas enceinte: autres explications possibles

Comme nous l’avons mentionné antérieurement, l’infertilité feminine est étroitement liée à l’âge de la femme. Cependant, il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent empêcher de tomber enceinte. Les raisons les plus fréquentes sont:

  • La qualité de l’endomètre

    L’endomètre, la muqueuse de la paroi utérine dans laquelle s’implante l’embryon, joue un rôle important dans l’obtention ou non d’une grossesse. C’est pourquoi, il est important de réaliser un diagnostic personnalisé permettant de déterminer le niveau de réceptivité de l’endomètre pendant la fenêtre d’implantation. À IVF-Life, nous effectuons le test ER Map, qui nous permet de choisir le meilleur moment pour le transfert embryonnaire.

  • Endométriose

    Autre cause fréquente des échecs de grossesse, l’endométriose se traduit par l’apparition de tissu endométrial hors de l’utérus, ce qui gène le développement normal de la gestation.

  • Qualité ovocytaire

    La mauvaise qualité ovocytaire est souvent liée à l’âge de la femme et apparaît à partir de 35 ans, mais elle peut également survenir chez les femmes plus jeunes. Que ce soit dû à une anomalie ou à un traitement médical pouvant affecter leurs ovaires, les patientes souffrant de mauvaise qualité ovocytaire présentent un taux élevé d’anomalies génétiques structurelles. Grâce à un Test Génétique Préimplantatoire (PGT), nous pouvons transférer un embryon libre d’anomalie chromosomique et augmenter les taux de grossesse.

  • Troubles de l’ovulation

    Ce sont les cas où les ovocytes n’arrivent pas à maturation ou bien lorsque les ovaires n’arrivent pas à libérer l’ovocyte mûr.

  • Les trompes de Fallope

    Cela concerne les problèmes en lien avec la perméabilité des trompes et la liberté de mouvement en leur intérieur. L’obstruction des trompes de Fallope peut être due, entre autres, à une inflammation pelvienne ou à une infection sexuellement transmissible. L’hystérosalpingographie (HSG) est l’un des examens principaux permettant de détecter cette cause d’infertilité.

  • Syndrôme des ovaires polykystiques

    Les femmes qui en souffrent produisent un niveau trop élevé d’hormones (androgènes), ce qui empêche ou gêne l’ovulation. Cela peut être diagnostiqué par une simple échographie ou contrôle annuel routinier.

  • Hygiène de vie

    Au-delà des résultats des différents examens permettant de déterminer une raison médicale à votre infertilité, il ne faut pas sous-estimer les comportements de la vie quotidienne qui ont également un impact sur votre fertilité, comme le tabac, la consommation excessive de caféine, le surpoids ou être constamment stressée.

Infertilité masculine

N’oublions pas ces messieurs qui jouent un rôle tout aussi important dans l’obtention d’une grossesse. Les causes d’infertilité masculine les plus fréquentes sont:

  • Le stress
  • Le surpoids
  • Le tabac
  • L’éjaculation précoce
  • Certaines maladies comme le prostatisme
  • Anomalies de l’urètre ou des conducteurs de sperme
  • Troubles de la production et de la qualité spermatique.

À IVF-Life, nous effectuons de nombreuses études spermatiques, dont le spermogramme avancé. 

Quand faut-il donc songer à faire une PMA?

Comme nous l’avons déjà mentionné: un couple, jeune, qui essaye d’avoir un enfant sans succès depuis un an, doit aller voir un spécialiste en PMA. À mesure que la femme prend de l’âge ou si l’homme a plus de 40 ans, cette période d’essai se réduit. Une fois les différents examens diagnostiques faits, votre médecin pourra alors vous recommander une Fécondation In Vitro (l’ovule est fécondé en laboratoire avec le sperme du conjoint ou d’un donneur), ou bien une Insémination Artificielle (le sperme est “préparé” en laboratoire puis déposé dans l’utérus de la femme).

Il est important de souligner que, dans le cas d’un couple hétérosexuel, il faut effectuer un bilan complet de fertilité sur les deux membres du couple car, rappelons-le, l’infertilité est d’origine féminine à 40%, d’origine masculine à 40% et d’origine inconnue à 20%.

Être bien informés est primordial

À IVF-Life, nous avons pleinement conscience de l’importance d’une information et d’une communication précise et transparente; et nous nous sommes adaptés à l’ère numérique qui nous entoure.

Grâce à une première consultation en ligne, vous avez la possibilité d’obtenir une réponse claire à toutes les multiples questions que vous vous posez, directement d’un de nos spécialistes en PMA. En préparation à cette rencontre, nous vous demanderons de remplir une anamnèse en ligne (dossier médical numérique) afin d’effectuer ensemble un diagnostic personnalisé et voir les examens spécifiques et nécessaires manquants permettant de répondre à cette redoutable question : pourquoi est-ce que je n’arrive pas à tomber enceinte?

Dr. Elisa Pérez Larrea

Dr. Elisa Pérez Larrea, diplômée en médecine et chirurgie de l’Université de Saragosse en 2009, est experte en obstétrique et gynécologie. Après s’être spécialisé à l’Université d’Oviedo en 2014, le Dr. Pérez Larrea est une experte en reproduction humaine grâce à son master obtenu à l’Université Complutense de Madrid en 2012.