Blog

dra llanos medrano laboratorio

Ovocytes frais ou vitrifiés… Quel est le mieux?

Lors d’une Fécondation In Vitro avec Don d’Ovocytes (FIV DO), les embryons fécondés avec des ovocytes frais et les embryons fécondés avec des ovocytes vitrifiés ont des taux de grossesse très similaires.

Une fois les ovules fécondés, le développement embryonnaire est semblable, peu importe s’ils étaient frais ou vitrifiés. Nous avons interviewé la Dre. Llanos Medrano, embryologiste sénior de la clinique internationale de procréation médicalement assistée (PMA) IVF-Life Alicante, pour nous aider à répondre à ces questions…

Le monde de la procréation médicalement assistée est en constante évolution. Chaque jour, de nouveaux examens permettent aux patients de mieux comprendre ce qui nuit à leur fertilité. Ainsi, ils peuvent réaliser leur rêve de concevoir un bébé en bonne santé.

Très souvent, la seule option pour les couples est de recourir  à un traitement de PMA avec don de gamètes. Le besoin d’un don d’ovules ou de sperme, voire de l’adoption d’embryons, soulève différentes questions.  Ainsi, les doutes par rapport à la sélection des gamètes et sur le fait que les gamètes vitrifiés détériorent leur qualité initiale sont très fréquentes.

Notre spécialiste nous explique ci-dessous la différence entre la fécondation d’ovules frais ou vitrifiés, et en quoi consiste la technique de cryoconservation. Technique tellement sûre et efficace qu’elle est devenue routinière dans nos laboratoires, souligne la Dre. Medrano.

En quoi consiste exactement la vitrification d’ovules ?

La cryoconservation est une méthode qui consiste en la congélation des gamètes ou des embryons. On utilise pour cela de substances qui augmentent la viscosité du milieu de conservation jusqu’à ce qu’il devienne presque solide.  Ceci permet d’éviter la création de cristaux de glace, qui sont très nocifs pour les cellules. La vitrification des ovocytes ou des embryons s’effectue à une température de -196º C;  le temps et donc l’âge des embryons sont ainsi arrêtés jusqu’au moment où l’on décide de les implanter.

À IVF-Life, nous utilisons de plus en plus souvent la technique de vitrification pour conserver les ovocytes des patientes qui souhaitent préserver leur fertilité, mais aussi pour préserver les ovocytes restants des donneuses. Tout d’abord, ce qu’on fait c’est préparer l’ovocyte pour la vitrification  à travers le processus de décumulation. Ensuite, on le cryoconserve via la procédure déjà mentionnée qui paralyse l’activité cellulaire et la préserve jusqu’au moment de son utilisation.

“La décumulation de l’ovocyte nous permet le préparer pour la vitrification ou bien pour la fécondation par ICSI. Nous utilisons une enzyme et un processus mécanique qui éliminent les cellules qui entourent l’ovocyte‘’

Dre.Llanos Medrano, embryologiste sénior en IVF-Life Alicante.

 

Cette méthode conditionne-t-elle les étapes à suivre lors d’un traitement de fertilité ?

Bien que l’ovocyte reste intact, l’utilisation de cette technique implique l’élimination des cellules qui accompagnent l’ovocyte (cellules granulaires) ; elle empêche donc l’ovocyte et le spermatozoïde de se reconnaître naturellement, rendant impossible la fécondation in vitro (FIV) classique.

C’est pourquoi, après une vitrification, l’ovule ne peut être fécondé que par micro-injection spermatique ou ICSI.

Les ovules frais, en revanche, peuvent être fécondés par FIV, et dans ces cas là c’est la nature qui décide par elle-même lequel des spermatozoïdes fécondera l’ovule.

 

Quelle est la différence entre un ovule frais et un ovule vitrifié ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment, la technique de vitrification n’altère pas de manière notoire la qualité de l’ovule. La différence principale entre un ovule frais et un ovule vitrifié réside dans le processus de sélection initial, qui dépend de la viabilité de l’ovule.

Lorsqu’un couple décide de suivre un traitement de PMA avec Don d’Ovocytes, ceux-ci peuvent être frais ou vitrifiés ; s’ils choisissent les ovules frais, la donneuse devra se soumettre à une stimulation ovarienne afin de produire un nombre d’ovules suffisant pour le don au couple récepteur.

Très souvent, la donneuse produit des ovules en excès, et ce sont ceux qui ne sont pas fécondés qui sont vitrifiés. Grâce à notre technologie d’avant-garde et aux connaissances de notre équipe, nos laboratoires sont capables d’obtenir un taux de survie d’environ 89%, nettement supérieur à la moyenne internationale.

Les ovocytes frais garantissent-ils de meilleurs taux de grossesse ?

Grâce au développement des techniques de congélation, l’opinion cientifique sur le processus de vitrification et dévitrification d’ovules et d’embryons a changé radicalement ces dernières années.

Selon les études réalisées et les données recueillies par notre clinique de fertilité au cours de l’année 2021, nous avons conclu que les ovocytes frais ne garantissent pas de meilleurs taux de grossesse. En effet, les taux de fécondation in vitro, de division et qualité embryonnaire n’ont pas été affectés par la vitrification, et les taux de grossesse et de naissance ne présentent pas des différences significatives entre les deux groupes.

 

“Grâce à la qualité du travail de notre laboratoire, nous avons réussi à obtenir des taux d’implantation similaires entre les embryons transférés fécondés avec des ovocytes frais et ceux fécondés avec des ovocytes congelés”.

Dre. Llanos Medrano

Existe-t-il une différence entre la formation d’un blastocyste à partir d’un ovocyte dévitrifié et un ovocyte frais ?

Les taux sont très similaires. Le transfert d’embryons obtenus à partir d’ovules frais ou vitrifiés ne conditionne pas le taux d’implantation ni le pourcentage de femmes qui réussissent à avoir un enfant. Cependant, il existe une différence d’un 8% entre les embryons qui arrivent à se développer jusqu’au stade de blastocyste. Pourquoi ?

D’une part, cette différence peut s’expliquer par le fait que l’utilisation d’ovocytes frais permet d’éviter un processus artificiel supplémentaire, telles la vitrification et la dévitrification ultérieure. Toute interférence artificielle dans la procédure, même minime, diminuera les probabilités de réussite du traitement de fertilité.

D’autre part, il convient de souligner que quand on utilise des ovules frais, l’embryologiste veille à choisir les meilleurs. Par conséquent, les ovules vitrifiés peuvent avoir une qualité et une viabilité inférieures car ils proviennent du groupe d’ovules restants qui n’ont pas été choisis dans un premier temps pour la fécondation en frais.

Par ailleurs, le traitement de don d’ovocytes se réalise avec des ovules vitrifiés. Cela implique qu’ils soient d’abord dévitrifiés avant d’être fécondés. Cela implique la possible perte d’ovules pendant ce processus et c’est pour cela que l’on destine toujours un plus grand nombre d’ovules aux patientes en cycle congelé qu’aux patientes en cycle frais.

Par conséquent, si un laboratoire travaille avec des ovocytes vitrifiés, il est fondamental que ses taux de survie soient très élevés.

 

Ovules frais et sperme vitrifié

À IVF-Life, nos traitements avec Don d’Ovocytes se font avec des ovocytes frais, ce qui veut dire que nous stimulons une donneuse uniquement quand une réceptrice lui est attribuée.

Le taux de survie d’un ovocyte vitrifié, bien que très élevé, n’est pas de 100%. C’est pour cela que si nous devons faire le choix entre ovocyte ou sperme cryopréservé, nous préférons généralement un ovocyte frais et un sperme cryoconservé.

Par contre, ce n’est pas le cas du sperme, comme le souligne notre spécialiste :

 

 » En effet, la dévitrification peut réduire de façon minime le nombre d’ovocytes qui ont été vitrifiés, alors qu’il existe des millions de spermatozoïdes pour sélectionner les meilleurs. C’est aussi un moyen de contribuer au confort du couple, puisqu’il n’aura pas à retourner à la clinique pour déposer son échantillon de sperme. Ils reviennent directement le jour du transfert d’embryons ; ceux-ci pouvant être congelés car les taux de survie et de grossesse sont les mêmes que pour un transfert frais. ».

 

Pour conclure, en PMA, la fécondation avec des ovules vitrifiés d’une donneuse est un processus complètement sûr et contrôlé. Il permet d’obtenir des résultats similaires à ceux obtenus en avec des ovocytes frais. Cependant, ce processus devrait se faire uniquement lorsqu’on est en mesure de garantir des ovocytes de qualité et capables de générer des embryons viables et donc la naissance de bébés en bonne santé.

Si vous avez des questions sur le sujet ou que vous souhaitez connaître notre avis médical pour votre cas, n’hésitez pas à nous contacter à travers de ce formulaire. Vous pouvez également prendre rendez-vous, en ligne ou à la clinique. Rappelez-vous que nous organisons tous les mois des Journées de Consultations PMA durant lesquelles nos spécialistes en PMA examinent votre cas.

 

Articles qui pourraient aussi vous intéresser :

Quelles sont les informations que je peux avoir sur ma donneuse d’ovules ?

Dr. Elisa Pérez Larrea

Dr. Elisa Pérez Larrea, diplômée en médecine et chirurgie de l’Université de Saragosse en 2009, est experte en obstétrique et gynécologie. Après s’être spécialisé à l’Université d’Oviedo en 2014, le Dr. Pérez Larrea est une experte en reproduction humaine grâce à son master obtenu à l’Université Complutense de Madrid en 2012.