Blog

infertilidad entorno social

L’infertilité dans notre milieu social : que diront-ils ?

L’opinion du milieu social peut avoir plus ou moins d’importance pour un couple, mais elle aura toujours un certain impact. Le soutien de la famille et des amis est essentiel pour faire face aux difficultés liées à l’infertilité. Cependant, de nombreux couples hésitent à partager leur situation, craignant d’être jugés par les autres. 

Infertilité : comment y faire face ?

Comme pour toute maladie, nous ne pensons jamais qu’elle puisse nous toucher. En fait, au début, lorsqu’une personne découvre qu’elle est infertile, la réaction la plus courante est de refuser de l’accepter. C’est une façon d’éviter d’affronter quelque chose qui n’est pas agréable, que l’on souhaiterait ne pas subir, et encore moins si l’on cherche à avoir un bébé.  

Les sentiments de culpabilité et de déception à l’égard de son propre corps sont souvent prompts à faire surface, mais en plus de ne pas être rationnels, ils ne sont pas utiles non plus. Ce n’est pas votre faute si vous êtes infertile, tout comme ce n’est pas votre faute si vous souffrez de toute autre maladie. En outre, vous avez encore de nombreuses possibilités à votre disposition pour avoir le bébé que vous souhaitez.  

Chez IVF-Life, nous disposons de professionnels qui sauront vous aider à gérer psychologiquement et émotionnellement votre situation ou celle de votre partenaire. Vous devez faire un effort de patience et d’empathie, tout en gardant à l’esprit que, heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses voies qui vous permettront de réaliser votre rêve.  

L'infertilité dans votre entourage

L’infertilité est une maladie taboue dans la société actuelle : nous connaissons rarement des personnes de notre entourage qui ont des problèmes pour avoir des enfants, et si c’est le cas, c’est un sujet dont on ne parle même pas.  

C’est un problème qui touche non seulement la personne infertile, mais aussi son partenaire et sa famille, ce qui accentue le sentiment de responsabilité et de culpabilité. Pour cette raison, de nombreuses personnes infertiles préfèrent ne pas partager leur cas avec leur entourage, en essayant de protéger les autres. La honte et l’insécurité sont également fréquentes en cas d’infertilité, ce qui peut entraîner une sorte de complexe.  

La décision de ne pas partager votre situation avec vos proches est tout à fait acceptable, mais ce n’est généralement pas la meilleure décision. En réalité, il s’agit d’un moment délicat de votre vie, avec des difficultés que vous devrez affronter, et il est préférable d’avoir le soutien de personnes qui tiennent à vous.  

 

Au contraire, beaucoup d’autres personnes choisissent de compter sur leur entourage pour les aider à faire face à cette situation. En étant capable d’en parler avec des personnes qui vous apprécient, vous aurez l’occasion de vous défouler et de trouver compréhension et soutien auprès de votre famille et de vos amis. Cela vous permettra également d’éviter les questions délicates concernant la fondation d’une famille.  

Mais vous devez aussi garder à l’esprit que, même s’il s’agit de personnes qui vous aiment, elles ne réagiront pas toujours comme vous le souhaiteriez, et vous devrez vous préparer à ces réactions inattendues. L’infertilité et la procréation assistée sont des sujets difficiles à comprendre pour certaines personnes, et il faut parfois faire preuve de patience pour les leur expliquer, éventuellement.  

infertilidad entorno social
infertilidad entorno social

Entamer un processus de PMA

C’est l’une des décisions les plus importantes que vous prendrez dans votre vie, il est donc tout à fait normal que votre tête soit un véritable nid de doutes. Commencez par vous informer, essayez de rechercher des témoignages pour vous faire une idée de ce qu’implique un traitement de procréation assistée.  

Les processus de procréation médicalement assistée peuvent être longs et difficiles. Par conséquent, il est important de garder une attitude positive à tout moment. Bien qu’aucun cas d’infertilité ne soit facile à gérer, il faut garder à l’esprit que c’est une chance de disposer de tous les moyens qui existent aujourd’hui. 

Quant au fait de le dire ou non, il est clair que, face à ce type de processus, il est toujours favorable d’avoir des personnes pour vous accompagner et vous aider, mais dans tous les cas, vous êtes libre de prendre la décision que vous préférez. Il s’agit d’une décision intime qui vous concerne principalement, vous et votre partenaire, et qui dépendra donc de la personnalité de chacun d’entre vous et de votre entourage.   

Dans tous les cas, vous trouverez toujours soutien et accompagnement auprès de l’équipe d’experts de IVF-Life. 

über 40 schwanger

Être mère après 40 ans ?

Retarder la maternité est une réalité de plus en plus fréquente. Il s’agit de l’une des décisions les plus importantes dans la vie d’une femme,

Leer Más >>