Blog

infertilidad fertilida

Infertilité secondaire : pourquoi ne puis-je pas concevoir un nouveau bébé ?

Après avoir eu un ou plusieurs enfants, la stérilité ne vous semble peut-être pas être un obstacle pour retenter de tomber enceinte. Cependant, un couple sur trois souffre de stérilité secondaire.

L’infertilité secondaire : de quoi s’agit-il ?

Après avoir eu un ou plusieurs enfants de façon naturelle et facile, il est normal de se dire qu’il en sera de même pour les suivants. Cependant, dans certains cas, des difficultés à concevoir surviennent: il s’agit alors de cas d’infertilité secondaire.

 L’infertilité secondaire peut être aussi bien féminine que masculine, ou même affecter chacun des deux parents.

Il est essentiel de ne pas perdre de temps en cas d’infertilité secondaire, surtout lorsque la mère a plus de 35 ans. Après un an (ou 6 mois pour les femmes de plus de 35 ans) d’essais infructueux de grossesse, le couple doit consulter un spécialiste. Cela peut être nécessaire encore plus tôt si des facteurs de risque d’infertilité sont détectés (tels que des règles peu fréquentes, une endométriose…). Le spécialiste veillera à les orienter pour réaliser les tests de fertilité appropriés.

Pourquoi je ne parviens pas à avoir un autre enfant ?

Les causes de l’infertilité secondaire sont en grande mesure les mêmes que celles de l’infertilité primaire. Celles-ci peuvent résider dans l’homme, la femme, ou les deux.

Causes de l’infertilité féminine :

  •  Troubles par rapport à l’ovulation (ovaire polykystique, insuffisance ovarienne…).
  •  Troubles au niveau des trompes de Fallope
  •  Endométriose
  •  Déséquilibres hormonaux
  •  Problèmes vaginaux ou utérins
  •  Habitudes nocives qui affectent la fertilité ( alcool, tabac, mauvaise alimentation, etc.).

Causes de l’infertilité masculine :

  • Faible qualité ou quantité de sperme
  • Pathologies affectant l’appareil reproducteur masculin
  • Les habitudes nocives qui affectent la fertilité ( alcool, tabac, mauvaise alimentation, etc.).

Il faut souligner que la question de l’âge, surtout chez les femmes, prend beaucoup d’importance. D’une part, la maternité tardive est une réalité de plus en plus fréquente. De plus, en tout cas, l’âge des couples désireux d’avoir un deuxième enfant est logiquement plus élevé. Le temps a un impact sur la quantité et la qualité des gamètes produits par les hommes comme par les femmes.

 

 

Je veux avoir plus d’enfants

Au sein de IVF-Life, nous disposons d’un grand nombre de traitements de procréation médicalement assistée. Ceux-ci peuvent permettre de faire face aux cas d’infertilité primaire comme secondaire.

Il est encore possible de parvenir à cette nouvelle grossesse tant attendue.

En fonction des causes de votre infertilité, les spécialistes vous proposeront un traitement totalement personnalisé et adapté à chaque cas. De l’insémination artificielle à l’adoption d’embryons, nous disposons d’un large éventail de possibilités pour trouver une solution à votre problème.

Il vaut mieux prévenir que guérir…

Après l’âge de 35 ans, la fertilité d’une femme diminue radicalement. Par conséquent, lorsqu’il est envisageable de vouloir tomber enceinte après cet âge, la préservation de la fertilité est la meilleure option. La cryopréservation des ovules permet de stopper le processus de vieillissement et de préserver la qualité des ovules. Ainsi, les chances de réussite de la grossesse sont maintenues malgré le temps qui peut s’écouler.

Si vous avez le moindre doute à ce sujet, n’hésitez pas à consulter l’un de nos professionnels. Nous serons ravis de vous aider !

 

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER:

L’infertilité d’origine inconnue

Dr. Elisa Pérez Larrea

Dr. Elisa Pérez Larrea, diplômée en médecine et chirurgie de l’Université de Saragosse en 2009, est experte en obstétrique et gynécologie. Après s’être spécialisé à l’Université d’Oviedo en 2014, le Dr. Pérez Larrea est une experte en reproduction humaine grâce à son master obtenu à l’Université Complutense de Madrid en 2012.