FIV avec Don d’Ovocytes | IVF Spain

FIV avec Don d’Ovocytes

FIV avec Don d’Ovocytes

La FIV avec Don d'Ovocytes (ou FIV DO) est un traitement de fertilité durant lequel on effectue une fécondation in vitro avec les ovocytes d'une donneuse. Il s'agit d'un traitement sûr et fiable avec d'excellents taux de grossesse.

Contrairement à d'autres pays où la législation est plus restrictive, la FIV DO est tout à fait légale en Espagne, et ce depuis 1988. Par ailleurs, la Loi Espagnole sur la Procréation Médicalement Assistée préserve l'identité des donneuses, de telle sorte que l'enfant issu de ce don ne pourra connaître l'identité de la donneuse, ni la donneuse l'identité de l'enfant.

Beaucoup sont inquiets de savoir comment sera sélectionnée la donneuse qui fera don de ses ovocytes pour concevoir leur bébé. À IVF-Spain, nous avons des protocoles très rigoureux qui nous permettent de sélectionner minutieusement la donneuse qui correspond à chaque patiente.

En Espagne, la loi exige que la donneuse et la receveuse aient le même phénotype, c'est-à-dire qu'elle partagent un maximum de ressemblance physique. IVF-Spain dispose d'un grand nombre de donneuses de nationalités différentes, ce qui nous permet de pouvoir répondre aux diverses caractéristiques physiques de nos patientes qui vienne de part le monde pour effectuer une FIV DO.

75-80%
Taux de grossesse obtenu avec ce traitement à IVF-Spain
Comment sont sélectionnées les donneuses pour une FIV DO à IVF-Spain?

Dans  le but de mettre toutes les chances de réussite de notre côté, les donneuses d'IVF-Spain se soumettent à un contrôle médical exhaustif.

Avant d'être acceptée en tant que donneuse de notre programme de don d'ovocytes, chaque candidate doit passer la série de tests suivante:

  • Elle doit être en excellente santé physique et psychologique. Après examen médical et contrôle gynécologique complet, nous effectuons une prise de sang afin d'exclure la présence de maladies infectieuses comme le Sida, l'hépatite B, l'hépatite C ou la syphilis.
  • De plus, nous étudions ses chromosomes et son ADN afin de détecter de possibles anomalies et éliminer le risque de transmission des maladies monogéniques les plus fréquentes.
  • En conformité avec la loi espagnole, les donneuses doivent toutes avoir entre 18 et 35 ans mais dans la pratique, les donneuses d'IVF-Spain ont en grande majorité moins de 30 ans; ce qui permet sans nul doute d'obtenir de si bons taux de réussite.
  • Même s'il s'agit d'un processus totalement anonyme, notre équipe médicale sélectionnera la donneuse au  phénotype et à l'immunologie les plus proches de ceux de la patiente.
Traitements de FIV avec Don d'Ovocytes:
  • avec le sperme de son conjoint
  • avec le sperme d’un donneur
Procédure d’une FIV avec Don d’Ovocytes:

1ère étape : stimulation ovarienne de la donneuse

À IVF-Spain, la stimulation ovarienne suit un protocole personnalisé dans le but d’obtenir un nombre idéal d’ovocytes de qualité de la donneuse qui augmenteront les possibilités d’obtenir une grossesse.

Durant cette période pouvant aller de 10 à 20 jours, plusieurs contrôles échographiques sont effectués afin de vérifier si la donneuse réagit correctement à la médication administrée et si ses follicules se développent progressivement jusqu’à atteindre la taille idéale pour leur ponction.

2ème étape : ponction et aspiration folliculaire de la donneuse

Lorsque les follicules en développement ont atteint une taille et une maturité adéquates, nous déclenchons l’ovulation et programmons la ponction et aspiration folliculaire sous contrôle échographique vaginal. Il s’agit d’une petite intervention qui se fait en salle d’opération sous sédation, de telle sorte que la donneuse ne sentira aucune gène et pourra reprendre une vie normale en quelques heures.

3ème étape : fécondation et culture des embryons

La fécondation des ovules présents dans les follicules se fait dans le laboratoire d’IVF-Spain selon les directrices de notre équipe d’embryologistes, des professionnels de grande expérience et solide réputation.

La réussite d’une fécondation in vitro dépend en grande partie de la culture embryonnaire en laboratoire qui implique une vigilance constante de nombreux paramètres. Tous les embryons se développent jusqu’au moment du transfert à l’intérieur d’incubateurs aux conditions de culture optimales. Par ailleurs, à IVF-Spain nous disposons de la technologie capable de contrôler de manière constante les embryons, nous apportant ainsi une information cruciale sur leur division cellulaire. Cela nous permet de sélectionner pour le transfert embryonnaire l’embryon le plus apte à l’implantation.

La clinique est en communication permanente avec les patients. Nous les tenons informés de l’évolution de leurs embryons tout comme des différentes étapes à suivre au long de leur traitement.

4ème étape : Préparation de l’endomètre de la patiente

L’endomètre est la muqueuse qui recouvre l’intérieur de l’utérus. Au cours du cycle menstruel, cette muqueuse se prépare à recevoir un embryon en s'épaississant. La courte période durant laquelle l'endomètre est apte à recevoir l'embryon s'appelle la "fenêtre d'implantation". Afin de préparer l'endomètre de la patiente pour qu'il soit fin prêt au moment du transfert embryonnaire, celle-ci prend des hormones qui vont favoriser et contrôler sa croissance.

Cette étape se déroule donc en parallèle des étapes 1, 2 et 3.

5ème étape : transfert embryonnaire

Le transfert embryonnaire est un véritable temps-fort pour les patients qui sont pour la première fois de leur traitement en contact avec leur embryon.

Il s’agit d’une intervention rapide et indolore durant laquelle le médecin introduit une canule par le col de l’utérus et dépose l’embryon sur l’endomètre (paroi utérine) de la patiente.

À IVF-Spain, hormis cas exceptionnels, nous recommandons le transfert d’un seul embryon. En effet, disposer de technologies d’avant-garde nous permet de sélectionner l’embryon le plus disposé à l’implantation et à la postérieure grossesse à terme. Cela se traduit donc par de meilleurs taux de réussite avec moins d’ovules fécondés et d’embryons transférés.

6ème étape : vitrification des embryons restants

Suite au transfert embryonnaire, les embryons de bonne qualité restants sont vitrifiés afin de pouvoir être transférés lors d’un cycle ultérieur sans avoir à refaire une stimulation ovarienne et ponction folliculaire de la donneuse.

Pour qui ce traitement est-il indiqué?
Femmes qui souffrent d’une ménopause psychologique ou précoce.
Femmes qui n'ont pas d'ovocytes ou qui sont devenues stériles suite à un traitement de chimio ou radiothérapie.
Femmes qui produisent de ovocytes de mauvaise qualité ou sur lesquelles la prise d'hormones est sans effet.
Femmes qui n'ont pas réussi à avoir d'enfant suite à de plusieurs traitements de PMA.
Femmes qui qui souffrent d'une maladie génétique qui ne peut être détectée dans l'embryon.
dont l'accès chirurgical aux ovaires est impossible.

 

*La viabilité de ce traitement dépend du diagnostic médical de chaque patient.

Parler avec l'une de
nos coordinatrices