Fécondation in vitro | IVF Spain

Fécondation in vitro

Fécondation In Vitro

La Fécondation In Vitro, également appelée FIV, est un des traitements de fertilité les plus répandus. Au cours de cette technique de PMA, les ovocytes de la patiente (ou d’une donneuse) sont extraits de ses ovaires et fécondés en laboratoire (in vitro) avec le sperme de son conjoint (ou d’un donneur).

Ce traitement implique une stimulation hormonale permettant le développement puis la ponction de plusieurs ovocytes qui seront tout d’abord fécondés et mis en culture en laboratoire avant d’être transférés dans l’utérus maternel. L’objectif de cette technique est d’obtenir des embryons de qualité augmentant ainsi les possibilités d’une grossesse à terme.

La fécondation in vitro se pratique aussi bien en cas d’infertilité féminine que d’infertilité masculine.

60-70%
Taux de grossesse obtenu avec ce traitement à IVF-Spain
Traitements de Fécondation In Vitro:
  • fécondation avec les ovocytes de la patiente et le sperme de son conjoint
  • fécondation avec les ovocytes d’une donneuse
  • fécondation avec le sperme d’un donneur
  • fécondation avec les ovocytes d’une donneuse et le sperme d’un donneur

En ce qui concerne les fécondations utilisant les gamètes des deux patients (1ère option), les patientes devront se soumettre à une stimulation ovarienne contrôlée et personnalisée afin d’obtenir un numéro d’ovocytes de qualité optimale leur garantissant le meilleur taux de grossesse. En parallèle, leur conjoint devra fournir un échantillon de sperme pour la fécondation de ces ovocytes.

Pour les traitements ayant recours à un don anonyme de gamètes (2ème et 3ème options), il convient de rappeler que la législation espagnole, qui autorise les dons d’ovocytes et de sperme, stipule que les enfants issus de ces techniques ne pourront connaître l’identité de leur géniteur ou génitrice et que les donneurs ne pourront connaître l’identité des enfants issus de leur don.

Par ailleurs, à IVF-Spain, nous allons bien au-delà de la législation et réalisons des examens supplémentaires, nous assurant ainsi encore plus de la sécurité et qualité des ovocytes et du sperme de nos donneurs.

Techniques de fécondation in vitro

FIV traditionnelle:

Lors d’une fécondation in vitro traditionnelle, l’ovule (ovocyte mature et fécondable) est mis en incubateur avec l’échantillon de sperme afin que l’un des spermatozoïdes arrive à le féconder de manière naturelle. Cette technique est utilisée lorsque le sperme est de bonne qualité.

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

Lors d’une fécondation in vitro par ICSI, c’est l’embryologiste qui sélectionne et microinjecte le spermatozoïde dans l’ovule à féconder. Cette technique est utilisée lorsque le sperme est de mauvaise qualité. Afin de garantir la réussite de l’opération, l’embryologiste sélectionne le spermatozoïde qui possède la meilleure capacité de fécondation.

Parfois, lorsqu’il existe un nombre suffisant d’ovules de qualité, les embryologistes utilisent la technique de fécondation mixte où la moitié des ovules sont fécondés par FIV traditionnelle et l’autre moitié par ICSI.

Procédures d’une Fécondation In Vitro:

1ère étape : stimulation ovarienne

À IVF-Spain, la stimulation ovarienne faite lors d’un traitement de fécondation in vitro (FIV) suit un protocole personnalisé dans le but d’obtenir un nombre idéal d’ovocytes de qualité qui augmenteront les possibilités d’obtenir une grossesse.

Durant cette période pouvant aller de 10 à 20 jours, plusieurs contrôles échographiques sont effectués afin de vérifier si la patiente réagit correctement à la médication administrée et si ses follicules se développent progressivement jusqu’à atteindre la taille idéale pour leur ponction.

2ème étape : ponction et aspiration folliculaire

Lorsque les follicules en développement ont atteint une taille et une maturité adéquates, nous déclenchons l’ovulation et programmons la ponction et aspiration folliculaire sous contrôle échographique vaginal. Il s’agit d’une petite intervention qui se fait en salle d’opération sous sédation, de telle sorte que la patiente ne sentira aucune gène et pourra reprendre une vie normale en quelques heures.

3ème étape : fécondation et culture des embryons

La fécondation des ovules présents dans les follicules se fait dans le laboratoire d’IVF-Spain selon les directrices de notre équipe d’embryologistes, des professionnels de grande expérience et solide réputation.

La réussite d’une fécondation in vitro dépend en grande partie de la culture embryonnaire en laboratoire qui implique une vigilance constante de nombreux paramètres. Tous les embryons se développent jusqu’au moment du transfert à l’intérieur d’incubateurs aux conditions de culture optimales. Par ailleurs, à IVF-Spain nous disposons de la technologie capable de contrôler de manière constante les embryons, nous apportant ainsi une information cruciale sur leur division cellulaire. Cela nous permet de sélectionner pour le transfert embryonnaire l’embryon le plus apte à l’implantation.

La clinique est en communication permanente avec les patients. Nous les tenons informés de l’évolution de leurs embryons tout comme des différentes étapes à suivre au long de leur traitement.

4ème étape : transfert embryonnaire

Le transfert embryonnaire est un véritable temps-fort pour les patients qui sont pour la première fois de leur traitement en contact avec leur embryon.

Il s’agit d’une intervention rapide et indolore durant laquelle le médecin introduit une canule par le col de l’utérus et dépose l’embryon sur l’endomètre (paroi utérine) de la patiente.

À IVF-Spain, hormis cas exceptionnels, nous recommandons le transfert d’un seul embryon. En effet, disposer de technologies d’avant-garde nous permet de sélectionner l’embryon le plus disposé à l’implantation et à la postérieure grossesse à terme. Cela se traduit donc par de meilleurs taux de réussite avec moins d’ovules fécondés et d’embryons transférés.

5ème étape : vitrification des embryons restants

Suite au transfert embryonnaire, les embryons de bonne qualité restants sont vitrifiés afin de pouvoir être transférés lors d’un cycle ultérieur sans avoir à refaire une stimulation ovarienne et ponction folliculaire.

Pour qui ce traitement est-il indiqué?
Femmes qui souffrent d’une pathologie dans les trompes de Fallope.
Femmes qui ont des règles irrégulières.
Femmes qui ne sont pas tombées enceintes suite à une ou plusieurs inséminations artificielles.
Femmes qui ont un conjoint qui souffre d’infertilité masculine.
Femmes qui présentent un risque de transmission de maladies génétiques ou chromosomiques à leur bébé.

 

*La viabilité de ce traitement dépend du diagnostic médical de chaque patient.

Parler avec l'une de
nos coordinatrices