Préservation de la fertilité

egg and sperm freezing

La congélation d’ovocytes : pensez-y ! La congélation d’ovocytes permet la préservation de votre fertilité, et le report de la maternité à un moment plus adapté pour fonder votre famille. Il s’agit d’une des avancées les plus importantes en matière de reproduction assistée et permet la conservation des ovocytes dans le temps.

Attendre avant de fonder une famille pour raisons sociales

La situation sanitaire actuelle du coronavirus a obligé beaucoup d’hommes et de femmes à reporter leur désir d’enfants et d’agrandir leur famille.

Nous l’observons chaque année : l’âge du premier enfant augmente toujours un peu plus et le nombre d’enfant par famille, au contraire, diminue au fil des années. Cela est notamment dû à la situation socio-économique qui empêche aux jeunes d’avoir un futur clair et de se projeter dans l’avenir. L’âge moyen du premier enfant, selon l’INE (Institut National de Statistiques) est aujourd’hui de plus de 30 ans.

Or, l’âge le plus fertile se situe bien en-dessous de l’âge du premier enfant, puisqu’on l’estime entre 20 et 35 ans. Passé les 35 ans, les chances d’obtenir une grossesse de manière naturelle diminue chaque année (-5%), à cause de la baisse de la qualité et du nombre d’ovocytes disponibles dans chaque ovaire. L’expérience notre centre IVF-Spain nous montre que la plupart de nos patientes consultent un spécialiste en fertilité à cause de l’âge maternel avancé.

Le problème ici est le manque total de connaissances sur la fertilité et la diminution avec l’âge, et par conséquent sur la préservation de la fertilité. Nous rencontrons très peu de patientes étant conscientes de la baisse de la fertilité à partir de 35 ans, qui entraîne une diminution de la qualité ovocytaire et donc des chances de grossesse.

Qu’est-ce que la préservation de la fertilité ?

 La préservation de la fertilité et a supposé une révolution dans le domaine de la Reproduction Assistée, puisqu’elle aide à la conservation des ovules en l’état et permet de reporter l’âge de la maternité, pour le père et la mère, sans avoir à penser directement à un don de gamètes.

Le protocole en lui-même pour préserver la fertilité consiste en stimuler les ovaires grâce à l’injection d’hormones, puis obtenir les ovocytes par ponction ovarienne et ensuite vitrifier les ovocytes en laboratoire  pour leur conservation.

La vitrification, qui est en sorte une technique de congélation, permet de garder la qualité des ovocytes en l’état, à -196ºC, sans que leur qualité ne soit abîmée et cela sans limite dans le temps.

La pratique et l’amélioration de la technique de vitrification permet aujourd’hui d’atteindre des taux de survie des ovules très élevés après dévitrification, comme c’est les cas également pour les embryons. Ceux-ci pourront donc être conserver jusqu’au moment idéal pour leur utilisation.

La différence par rapport à la vitrification de sperme, est due à l’obtention des gamètes, puisque chez l’homme le processus est beaucoup plus simple. Ci-dessous, nous vous expliquons les étapes pour préserver la fertilité chez l’homme et la femme :

En ce qui concerna la vitrification de sperme, la technique est la même, sauf que l’obtention de l’échantillon spermatique est beaucoup moins laborieuse que la stimulation ovarienne dont nous parlions. Les grandes étapes des deux processus sont décrites ci-dessous.

La préservation de la fertilité de la femme : les étapes.

Le plus important avant de débuter un traitement sera de réaliser un bilan de fertilité chez la femme pour vérifier sa réserve ovarienne.

Le processus se divise en trois étapes majeures :

  1. Stimulation ovarienne >> Elle permettra de booster les ovaires pour aider la maturation de plusieurs ovocytes sur un même cycle, à l’aide d’injections hormonales. La réponse des ovaires à cette stimulation sera contrôlée par échographie suivie pour ensuite fixer le bon moment pour la ponction.
  2. Ponction ovarienne >> La date de la ponction dépendra de la stimulation ovarienne : lorsque les follicules sont prêts, nous enclencherons l’ovulation en vue de la ponction ovarienne. Cette intervention est indolore et peu invasive, et permettra d’aspirer les ovocytes de chaque follicule.
  3. Vitrification d’ovules >> Une fois obtenus les ovocytes, ils seront conservés dans de l’azote liquide à -196 ºC et un liquide protecteur pour préserver la qualité ovocytaire. Ce que nous appelons aussi la cryopréservation sera donc utiliser pour arrêter le temps pour ces ovocytes et attendre le moment idéal pour les féconder et transférer les embryons obtenus à l’utérus maternel.

 Préservation de la fertilité chez l’homme : quelles étapes ?

 Comme pour la femme, avant de décider de préserver la fertilité de l’homme, il faut connaître la qualité spermatique et réaliser une étude exhaustive de la mobilité et morphologie des spermatozoïdes.

Après évaluation des résultats, nous réaliserons un spermogramme avancé qui consiste en l’étude de : En plus du spermogramme classique, nous recommanderons toujours de pousser le diagnostic à l’aide d’examens avancés :

  • Niveaux anormalement élevés de spermatozoïdes apoptiques.
  • La fragmentation de L’ADN des spermatozoïdes
  • Les cellules germinales immatures.
  • L’équilibre entre la production de ROS et l’activité antioxydante.
  • Le chromosome Y.

Ainsi, nous saurons avec exactitude si l’échantillon de sperme obtenu est utilisable pour sa vitrification et s’il permettra de préserver au mieux la capacité                      reproductive du patient. Dans la plupart des cas, les hommes auront recours à la vitrification du sperme pour des raisons médicales et notamment s’ils vont suivre des traitements agressifs oncologiques.

Pour plus de renseignements. 

Les traitements de préservation sont-ils efficaces ?

L’efficacité dépendra surtout de l’âge de la patiente et du nombre d’ovocytes obtenus, On considère que pour une patiente en âge fertile, nous obtiendrons jusqu’à 80% de possibilités de grossesse avec l’obtention de 15 à 20 ovocytes.

La technique de préservation par vitrification n’a pas d’impact négatif sur le déroulement de la grossesse. Les gamètes gardent la même qualité que lors de la congélation.

Le fait de vitrifier les ovocytes n’aura pas d’incidence sur la future grossesse et la santé du bébé. Les ovocytes garderont la même qualité que lors de leur obtention.

Chez IVF-Spain, nos médecins spécialisent doivent informer sur l’âge idéal pour la préservation de la fertilité et des risques de la diminution des possibilités de grossesse avec la diminution de la réserve ovarienne.

En dernier point, il est important de rappeler que la vitrification d’ovocytes ne garantie pas une grossesse dans le futur, mais permet au moins d’essayer une fécondation in vitro avec ses propres gamètes et avec de meilleures chances de réussite qu’en utilisant des ovocytes plus vieux.

En tant que spécialistes de la fertilité, la sensibilisation sur la diminution de la réserve ovarienne est notre devoir et que ce soit pour des causes médicales en vue d’un traitement de chimiothérapie ou pour des causes sociales, la préservation est une solution pour reporter la maternité à une période plus propice.

Après prise de connaissance de notre article sur la préservation de la fertilité, n’hésitez pas à demander un rendez-vous avec l’un de nos spécialistes, en remplissant notre formulaire de contact.