L’adoption d’Embryons : de quoi s’agit-il ?

L’adoption d’embryons, ou Don d’Embryon, est une option dans le grand éventail des traitements de PMA, plus économique, plus rapide et qui compte sur des taux de grossesses comparables à ceux d’une Fécondation In Vitro Double Don (don d’ovocytes et don de sperme).

En quoi consiste l’adoption d’embryon ?

L’adoption d’embryon est un programme de reproduction assistée simple et très effectif. Lorsque nos patients font appel à notre clinique de PMA afin d’effectuer un traitement de fécondation in vitro, la plupart du temps nous arrivons à obtenir un nombre d’embryon supérieur au nombre d’enfant souhaités. Par ailleurs, les avancées constantes de la Médecine de la Reproduction nous permettent de ne transférer qu’un seul embryon tout en conservant d’excellents taux de réussite. Par conséquent, il existe un excédent d’embryons de bonne qualité et les patients peuvent en faire don à d’autres familles dans le besoin.

Rappelons que la législation espagnoles est très claire sur le fait que tous les embryons restants doivent tout d’abord être cryopréservés et qu’il appartient ensuite aux patients de décider de leur destinée.

Dois-je passer par une stimulation ovarienne ?

Un autre élément qui doit être pris en compte, c’est que la patiente ne doit pas passer par une stimulation ovarienne et ne devra donc pas suivre un traitement hormonal lourd. Si vous avez déjà effectué une stimulation ovarienne, vous savez que c’est souvent un des moments les plus difficiles et contraignant d’un traitement de PMA.

De même, ce traitement ne passe ni par l’étape de la fécondation des ovocytes avec les spermatozoïdes, ni par celle du développement embryonnaire de 5 à 6 jours en laboratoire pour arriver jusqu’au stade de blastocyste, ce qui permet de réduire considérablement son coût.

Les seuls médicaments que devra prendre la patiente sont ceux nécessaires à la préparation de l’endomètre. En effet, il est important d’avoir un environnement utérin dans lequel va s’implanter le futur bébé qui soit prêt à accueillir l’embryon au moment du transfert. Pour cela, nous prescrivons à la patiente un traitement par voie orale ou vaginale, nous épargnant ainsi les injections, souvent redoutées par les patientes.

D’où viennent les embryons donnés ?

Les embryons donnés viennent de patients qui ont déjà réalisé un traitement de PMA dans notre clinique. Que ce soit avec leurs propres gamètes ou bien avec un don de gamètes, ils ont réussi à devenir parents et ont pris la décision, de manière totalement altruiste, de faire don de leurs embryons cryopréservés afin de venir en aide à d’autres familles n’ayant pas encore réalisé ce rêve.

Il faut savoir que les embryons peuvent être congelés et survivre indéfiniment dans du nitrogène liquide. Des embryons congelés pendant 20 ans ont déjà donné naissance à des bébés en bonne santé.

Quelles sont les étapes d’une adoption d’embryons ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’adoption d’embryons est un processus très rapide car il ne passe pas par toutes les étapes d’un traitement de fécondation in vitro.

  1. Consultation médicale. Durant ce rendez-vous, notre spécialiste en fertilité étudiera votre cas, vous donnera toute l’information relative au don d’embryons, élaborera votre plan de traitement et répondra à toutes vos questions.
  2. Préparation endométriale. Durant 10-12 jours, la patientes suit un traitement à base d’oestrogènes et progestérone afin d’obtenir une épaisseur de son endomètre idéale à l’implantation embryonnaire.
  3. Sélection embryonnaire. Les embryons se trouvent dans nos cuves de cryopréservation. Nos équipes médicales et d’embryologie sélectionnent celui ou ceux les plus adaptés au cas de chaque patient afin de maximiser là aussi leurs chances de grossesse.
  4. Transfert embryonnaire. Le transfert embryonnaire est un des moments les plus importants d’un traitement de fertilité. Ce jour-là, après consensus entre patients et médecin quant au nombre d’embryons à transférer, nous dévitrifions le ou les embryons. Si bien la Société Espagnole de Fertilité limite à trois embryons transférables, notre recommandation est d’en transférer un seul.
  5. Test de grossesse. Dix jours après le transfert embryonnaire ce fait le test de grossesse par prise de sang qui détermine le niveau de l’hormone Béta-HCG qui est sécrétée lorsque l’embryon s’est implanté dans l’utérus.
  6. Première échographie de contrôle. Deux semaines après la confirmation de la β-hCG positive, il vous faudra effectuer une échographie afin de vérifier que la grossesse évolue normalement. Comme toujours, à IVF-Spain, nous vous accompagnons les premières échographies de contrôle qui sont à la fois source de joie et mais aussi d’inquiétude de savoir si tout va bien.
Quels sont les avantages d’une adoption d’embryons ?

Nous pensons sincèrement que l’adoption d’embryons présente de nombreux avantages, surtout pour ceux qui ont souffert plusieurs échecs sans pour autant renoncer à leur désir d’enfant.

– Un processus accéléré. Tout d’abord, comme pour tous nos traitements, il n’y a pas de liste d’attente dans notre clinique. Ensuite, la procédure en elle-même est très rapide car les embryons cryopréservés attendent juste d’être transférés.

– Une préparation simple. La préparation endométriale pour ce traitement est très simple et pratique puisqu’il s’agit d’une prise d’oestrogène et progestérone par patches, voie orale ou voie vaginale (traitement qui se poursuit durant les premières semaines de grossesse).

– Peu de visites à la clinique. La première consultation peut se faire à la clinique ou bien en ligne. Le contrôle endométriale par échographie pouvant se faire avec votre gynécologue chez vous, vos déplacements en Espagne sont vraiment très limités.

– Des taux de réussite en hausse. Grâce à l’amélioration des techniques de cryopréservation, le taux de survie des embryons dépassent les 95% et le taux  de grossesse atteint les 45%.

– Des coûts considérablement réduits. N’ayant pas besoin de sélectionner une donneuse, ni d’effectuer une stimulation ovarienne contrôlée, ni la fécondation et le développement embryonnaire in vitro, le travail du laboratoire se limite à la dévitrification, observation et transfert des embryons. Cela répercute fortement sur le coût du traitement beaucoup plus économique.

Une générosité démesurée. Ce dernier point a une valeur sentimentale très particulière. Si bien nous avons rappelé la générosité totalement altruiste dont font preuve les patients qui font don de leurs embryons, il faut également souligner la grandeur de celles et ceux qui vont donner leur chance à ces embryons de faire partie de leur famille.

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à demander conseil à nos spécialistes en PMA en remplissant ce formulaire.