Être mère à partir de 40 ans, est-ce possible ?

La maternité est un choix qui change la vie de nombreuses femmes. C’est une décision cruciale, tant pour les couples que pour les femmes célibataires, qui sont à la recherche du moment idéal pour avoir des enfants. De plus en plus de femmes repoussent l’âge de la maternité pour diverses raisons :  économiques, sociales ou professionnelles. D’où cette question, est-il possible de devenir mère partir de 40 ans.

Actuellement, il est de plus en plus commun de voir des femmes se lancer dans l’aventure de la maternité passé 40 ans. À cet âge, il existe des risques pouvant avoir des conséquences sur le bon développement de la grossesse, mais, il y a aussi des avantages à devenir mère quadragénaire comme nous le verrons à la lecture de cet article.

Risques associés à une grossesse à partir de 40 ans.

Il est primordial que les femmes ayant atteint cet âge tiennent compte des risques pouvant apparaitre tant pour la mère que pour le futur bébé.

  • Il est fréquent de rencontrer des difficultés durant la grossesse comme la tension, la prééclampsie, le diabète gestationnel, l’accouchement prématuré ou une rupture prématurée de la membrane.
  • Réserve Ovarienne Faible: À cause de l’âge, la qualité et la quantité ovocytaire diminuent. Plus la patiente est âgée et plus les risques d’altérations chromosomiques s’élè

Dans ce genre de cas, les techniques de reproduction assistée peuvent augmenter les chances de succès et permettent d’obtenir des bébés sains grâce à la technique de la sélection embryonnaire ou grâce à un traitement réception ovocytaire.

  • Un autre risque lié à l’âge avancé de la future maman, est la fausse couche spontané

Il est donc très important d’augmenter les soins et que la patiente soit suivie médicalement puisque d’après les données cliniques apportées par l’institut National de Statistiques espagnol (INE ), près de 51% des femmes entre 40 et 44 ans peuvent avoir une fausse couche. À partir de 44 ans, ce taux s’élève à 93%.

Nos médecins affirment qu’environ 35-40% des patientes qui viennent en consultation ont plus de 40 ans.

Chaque année, dans notre centre IVF Spain de Reproduction Assistée, nous constatons que de plus en plus de femmes passé cet âge ont recourt aux traitements de procréation médicalement assistée que nous proposons.

Quelle est la probabilité de devenir mère à partir de 40 ans ?

Comme nous l’avons indiqué précédemment il est très important que les femmes souhaitant tomber enceinte à partir de 40 ans connaissent leur réserve ovarienne et fassent des analyses hormonales pour connaître leur niveau de fertilité.

À partir de 40 ans, le taux de grossesse moyen avec ses propres ovocytes se situe autour de 5%. Dans le cas où la femme entreprend un traitement de réception ovocytaire, ce taux de grossesse s’élève à 80% étant donné que ce type de traitement permet de limiter les problèmes de caractères génétiques ou d’anomalies chromosomiques liés à l’âge comme la trisomie 21.

Examens de fertilité à partir de 40 ans :

Avant de commencer un traitement de fertilité, il est important de connaître le niveau de fertilité de la patiente qu’elle soit en couple ou célibataire.

Il faut pour cela réaliser des analyses sanguines et une échographie transvaginale.

Le résultat de ces examens détermine la réserve ovarienne de la patiente. L’analyse sanguine de l’hormone Antimüllérienne et le recomptage folliculaire par échographie permet au médecin de déterminer la quantité d’ovocytes que la patiente produit sur un cycle précis.

L’étude de lAMH  est un indicateur fondamental qui permet de prévoir comment répondront les ovaires sur un cycle.

Follicules antraux : À l’intérieur de chaque follicule est censé se développer et mûrir un ovocyte. Les follicules non matures sont remplis de liquide et il est possible de distinguer ces follicules présents en début de cycle.

Ces deux examens permettent d’analyser le niveau de réserve ovarienne d’une patiente. Cette information, en complément d’autres paramètres comme la qualité spermatique détermineront les étapes à suivre du traitement de fertilité. 

Traitement de fertilité à partir de 40 ans.

En fonction des résultats de la réserve ovarienne et de la qualité du sperme, qu’il provienne du conjoint ou d’un donneur, nos spécialistes en fertilité personnaliseront le traitement pour l’adapter à chaque patiente.

Les traitements de réception ovocytaire ou don dembryon peuvent être une meilleure option pour les patientes de plus de 40 ans. Le don dembryon  est un traitement plus économique étant donné qu’aucune stimulation n’est nécessaire.

Bien que ces deux types de traitement aient des taux de réussite assez élevé, nos spécialistes étudient les dossiers de chaque patiente pour leur proposer le traitement le plus adapté dans leur cas. Par ailleurs, il existe d’autres techniques avancées qui peuvent se faire en laboratoire pour garantir la grossesse.

Techniques spéciales pour implanter le meilleur embryon

Chez IVF Spain, nous disposons de la meilleure technologie et d’une équipe de professionnels expérimentés pour garantir le transfert d’un seul embryon. En effet, le transfert de deux embryons peut conduire à des complications telles qu’un accouchement prématuré ou un retard de croissance utérin.

Au sein de notre centre de fertilité, la sélection embryonnaire selon des critères génétiques, se fait à l’aide de techniques avancées d’analyses génétique pré-implantatoire connu sous le nom de PGT-A (Preimplantation Genetic Testing for Aneuploidy).

Grâce à la mise en place de traitement totalement adaptés à chaque patiente et l’utilisation de techniques de dernière génération telle que notre processus de sélection embryonnaire et la technologie time lapse nous avons réussi à nous différencier en nous spécialisant dans des cas complexes, nous pouvons garantir que devenir mère à partir de 40 ans est possible chez IVF Spain.

Avantages d’être mère à partir de 40 ans.

L’un de ces avantages est indéniablement la maturité qu’une femme de cet âge possède au moment de prendre des décisions de vie telle que devenir mère. Les idées et les objectifs sont plus réfléchis :

  • Moins de doutes ou dinsécurité que lorsqu’on est plus jeune.
  • La sécurité économique et professionnelle est généralement.

Chez IVF-Spain nous sommes conscients qu’être mère à 40 ans suppose une vision beaucoup plus mature et des idées plus claires sur la maternité, et suppose un risque plus élevé pour la mère et le futur bébé à partir de cet âge.