Coronavirus et grossesse

Coronavirus et grossesse

Face à l’alerte sociale associée à la propagation mondiale du nouveau virus COVID-19 (aussi appelé coronavirus), et après avoir étudié strictement et en détails l’information médicale disponible, l’équipe d’IVF-Life explique que :

Le COVID-19 est une nouvelle souche virale dont l’infection est le plus souvent asymptomatique ou produit des symptômes légers. Dans d’autres cas, les symptômes sont similaires à ceux de la grippe saisonnière. Uniquement dans les cas à risques, principalement chez les personnes immunodéprimées ou les personnes âgées, l’infection peut être sévère et demande l’hospitalisation ou entrainant un risque vital. À ce stade, il faut rappeler que même pour ces cas, la mortalité de ce virus est plus faible que celle de la grippe saisonnière.

Coronavirus et grossesse

Aucune description de cas de transmission verticale de ce virus n’a été observée (transmission de la mère enceinte à son enfant nouveau-né) ni de cas de transmission du virus par les gamètes (ovules et spermatozoïdes). Les experts considèrent cette forme de transmission comme étant pratiquement improbable.

La transmission du pathogène se produit principalement par des gouttes de salive ou nez de taille moyenne, qui retombent rapidement au sol, et ne se dispersent pas autour de la personne infectée. Cela signifie que, pour la transmission du virus, le contact avec la personne infectée doit être proche.

L’Espagne est un pays garant au niveau de la santé, avec un système sanitaire Universel, pour toutes les personnes se trouvant sur le territoire national, et avec une grande expérience en politiques de santé publique et prévention de maladies. Il existe très peu de cas de COVID-19 dans notre pays, tous importés d’autres pays, et sont suivis de prêt et de manière adéquate pour éviter le risque pour l’ensemble de la population.

Pour cela, l’équipe médicale d’IVF-Life conclut que :

 

  1. Il n’est pas nécessaire de reporter des traitements de fertilité en Espagne. Nous nous trouvons dans un environnement sûr avec peu de cas d’infection, et si la situation venait à changer, et tenant compte du profil de nos patients (jeunes et en bonne santé) le risque d’infection grave serait extrêmement rare.
  2. Il n’est pas nécessaire de reporter la grossesse, puisque le risque d’infection chez les femmes enceinte est minime, la gravité d’une éventuelle infection pendant la grossesse est minime et il n’existe pas de cas de transmission au fœtus.
  3. Il n’est pas nécessaire de reporter des traitements de don de gamètes ou embryons. La maladie ne se transmet pas par le biais de ce matériel biologique, mais par le contact direct avec une personne infectée (sueur, salive).
  4. Dans le cas des patients soumis à des traitements concrets, produisant une immunosuppression significative (qui pourrait augmenter le risque d’infection), l’équipe médicale étudiera le cas et contactera le patient. Cette mesure ne s’applique pas au protocole habituel d’IVF-Life, où le patient prendra un dosage minime de glucocorticoïdes après le transfert, qui ne produit pas une immunosuppression significative.

Bien cordialement :

L’équipe médicale d’IVF-Life

IVF-Spain Alicante – ProcreaTec Madrid – IVF Donostia San Sebastián.